Après plusieurs mois de silence, je profite de la fin d’année pour redémarrer le blog. La cadence de publication ne sera pas la même qu’avant la course d’Ariane, mais l’équipe du film tient à vous tenir au courant de l’avancée du projet.

Du coup, pour commencer j’ai posé quelques questions à celui qui en sait le plus : Nicolas Wilhem, réalisateur de “Courir sans Fin”.

Ça fait 6 mois que tu es rentré de Bali… Tu as fait quoi depuis ?

Pas mal de trucs je crois ! En fait j’ai principalement passé du temps à remplir les caisses de Mōtini Production en enchainant les mandats. Le tournage a coûté un peu plus cher que prévu et il a donc fallu combler les trous. Mais heureusement, il y a eu tous nos incroyables donateurs sinon je serais encore en train de ramer !

Par contre c’est terrifiant comme le temps passe vite et je regrette de ne pas avoir donné de nouvelles plus tôt. Les semaines ont filé à une vitesse folle. Ce qui est bien c’est que j’ai enfin du temps pour me pencher sérieusement sur la suite du projet.

Et la question que tous les lecteurs se posent sûrement : où en est le film ?

Concrètement, pour l’instant le film est au début de la post-production. En fait j’ai pris dernièrement une décision assez importante pour la suite. J’aimerais ouvrir le projet à une coproduction. Pour être plus précis, je souhaite pouvoir travailler en collaboration avec une société de production expérimentée pour apporter une nouvelle énergie et du recul. Je me sens pas mal le nez collé contre mon histoire et je pense que le film aurait beaucoup à gagner si on y apportait de nouvelles manières de le voir.

J’utilise donc mon temps libre pour mettre en place un dossier de présentation tout frais et pour monter quelques images pour démarcher les boîtes de prod qui me paraissent intéressantes. D’ailleurs, si vous connaissez des producteurs que ça pourrait intéresser n’hésitez pas… haha.

Concrètement c’est quoi les prochaines étapes ?

Si je parviens à établir une coproduction, mon objectif est de repartir chercher des fonds auprès des organes de soutien du cinéma suisse afin de pouvoir attaquer la suite plus sereinement.

Pour ce qui est du film, sa structure est encore en chantier. Nous allons probablement encore tourner quelques séquences. Mais parallèlement nous allons déjà faire un premier montage pour avoir une bonne vision d’ensemble.

Un autre chantier tout aussi important est celui des médias. Il faut que je redonne vie aux différents moyens de communication que nous avons mis en place. Le film a déjà suscité un bel intérêt jusque-là et il ne faut pas que je laisse ça de côté.

Peux-tu préciser quand le film pourrait être prêt ?

Franchement ça devient super dur de donner une réponse à ça. J’espère, bien sûr, que tout pourra avancer à un bon rythme mais ça dépend tellement des directions prises, des rencontres, des financements. J’aimerais beaucoup être plus précis mais la patience reste de mise. Par contre, je tâcherai de tenir tout le monde au courant régulièrement.

Tu t’es mis à la course à pied depuis le tournage ?

Si j’ai droit à un joker, c’est maintenant que je l’utilise. Et sinon ben… J’aurais vraiment voulu mais vous voyez, c’est pas aussi… enfin… non, je n’ai aucune bonne excuse (désolé Ariane 😉 ).

Au pire, ça peut faire une bonne résolution pour 2020 !

Bonne année à tous et à bientôt !

2 réponses à “Des nouvelles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *