Ecrit par Nicolas Wilhem

Afin d’inaugurer ce blog, nous avons décidé de commencer par quelques explications sur ce projet un peu fou qui vous a attiré jusqu’ici. Vous pouvez  retrouver les informations ci-dessous sur les autres pages de ce site mais il nous semblait utile d’avoir également la possibilité de suivre toute l’aventure à travers cette section.

Vous pourrez découvrir au fil des semaines : des articles sur la production du film avec des infos sur le tournage et des petites vidéos de making-of, la préparation physique et mentale d’Ariane ou encore des présentations des gens qui font que ce projet existe.

C’EST QUI « NOUS » ?

Avant toute chose, c’est une équipe. Il y a Ariane bien sûr, au centre de ce projet mais autour, gravitent plusieurs personnes qui permettront à ce film d’exister. Nous reviendrons sur le rôle de chacun dans de futurs posts mais en guise de résumé, il y a : Joseph Barnes, Cécile Chollet, Laurent Haemmerli, Théo Viroton et moi-même, Nicolas Wilhem. Ce qui nous réunis à la base c’est l’amitié et des envies d’aventure. Ça tombe bien puisqu’il semble que c’est ce qui nous attend.

Alors c’est quoi ce projet ?

En juillet 2018, ma sœur Ariane Wilhem, jeune coureuse de « Trail Running » suisse, apprend qu’elle a été sélectionnée parmi 25 coureurs du monde entier pour participer au Bali Hope Ultra Marathon. Une course à pied de 84 kilomètres sur route, de nuit, traversant l’île de Bali du nord au sud sans interruption. Il s’agit d’une action humanitaire dans le but de financer la scolarisation d’enfants balinais. Le départ de la course est programmé le 25 mai 2019.

Cela fait un peu plus d’un an maintenant que j’ai commencé à m’intéresser à la passion d’Ariane pour la course à pied. Certes, j’y ai découvert l’engagement avec lequel elle s’entraîne au quotidien, son côté « bosseuse ». Mais j’ai particulièrement été surpris par la rage qu’elle met dans sa passion. Elle a toujours été très sportive mais je ne l’avais jamais vu s’infliger une telle discipline, faire de tels efforts.

Intrigué, je me suis mis à suivre ses compétitions et j’ai découvert que je ne la connaissais peut-être pas aussi bien que je le pensais. Il n’en fallait pas plus pour que l’envie d’en faire un film naisse et grandisse.

Et ça donne quoi à la fin ?

Nous n’allons pas tout dévoiler tout de suite mais au final, nous aurons un documentaire de 52 minutes, qui est le format standard des documentaires de télévision. Un film qui pourra être diffusé aussi largement que possible. Nous prévoyons par exemple une série de projections dans diverses salles de cinéma en Suisse romande. Vous pourrez donc découvrir notre aventure en grand.

Enfin…

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact du site et revenez nous voir régulièrement par ici pour suivre de près tout ce qu’il se passe. Et pour être sûr de ne vraiment rien manquer, likez notre page facebook, suivez-nous sur Instagram et inscrivez vous à notre newsletter :

   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *